Parole d’expert : les modes de virtualisation chez ADITU en 10 questions

Guillaume DEVESA, administrateur système et réseaux chez ADITU, explique ici les choix d’ADITU en matière d’évolution de solution d’hébergement et notamment en techniques de virtualisation. 

Comment ADITU s’est tourné vers la virtualisation ?

La virtualisation est la technologie qui permet d’optimiser pratiquement tous les domaines d’infrastructure informatique (système d’exploitation, applications, serveurs, base de données, etc.) ADITU devait nécessairement se diriger vers ces nouvelles technologies pour faire évoluer et optimiser son Data Center.

Définie comme une technologie permettant de mutualiser sur une seule machine plusieurs systèmes d’exploitation et/ou plusieurs applications, et ce comme s’ils fonctionnaient sur des machines distinctes, la virtualisation se positionne aujourd’hui comme un levier d’amélioration du rendement et de réduction des coûts pour les entreprises.

La virtualisation permet une réduction des coûts d’exploitation : réduction de la taille du parc serveurs, gains de place, économies d’énergies, optimisation et consolidation des serveurs physiques, etc. et surtout une amélioration majeure en matière d’administration des Data Centers. Il était donc naturel pour nous d’introduire et de développer cette solution pour nos clients.

En quoi cela consiste exactement ? Qu’est-ce que le Cloud ADITU ?

Le cloud ADITU consiste à fournir des capacités de traitement informatique sous la forme d’un service à la demande, auquel les utilisateurs accèdent via une connexion Internet sécurisée (ou non), sans avoir à gérer l’infrastructure sous-jacente. Les applications et les données ne se trouvent plus forcément sur un serveur informatique local, mais dans un « nuage », composé de plusieurs serveurs distants interconnectés au sein d’une ferme serveurs.

Pour quels types de besoins clients le Cloud est-il adapté ?

Le Cloud d’ADITU répond aux besoins des clients qui recherchent les notions de :

  • Flexibilité
  • Disponibilité optimisée
  • Évolutivité facile et rapide
  • Simplicité d’administration
  • Externalisation de la complexité du métier
  • Délégation totale ou partielle
  • Maîtrise des coûts
  • Service
Quelles sont les technologies employées et pourquoi les avoir choisies?

Les deux acteurs majeurs dans ce domaine sont VMware et Microsoft.

ADITU a choisi ces deux solutions pour leur pérennité, leur ergonomie générale, leur notoriété reconnue et enfin leur facilité d’utilisation et d’intégration.

Quels sont bénéfices pour le client au quotidien?

Le client a l’avantage d’avoir une plateforme flexible qui s’adapte rapidement aux demandes de son métier. Cette stratégie lui permet de payer seulement ce qu’il consomme.
Nous sommes entrés dans une nouvelle dimension en termes d’hébergement : élasticité, sur-mesure, rapidité, accompagnement le plus ajusté compte tenu des besoins des utilisateurs.

Comment l’équipe technique d’ADITU s’organise-t-elle pour administrer et superviser la sécurité des systèmes virtualisés ?

Notre supervision nous permet de voir instantanément toute anomalie qui pourrait surgir inopinément. Des sondes viennent contrôler l’état des services à intervalles réguliers. Si l’un des services connait un dysfonctionnement, nous sommes alertés par SMS 24h/24h. Ceci nous permet d’être les plus réactifs possible.
En pratique, un système d’astreinte est en place en interne : chaque semaine, l’un de nous (parmi les administrateurs systèmes et réseaux) prend en charge toutes les éventuelles alertes qui peuvent survenir en dehors des heures et des jours ouvrés.
Alertés par mail, puis par SMS sur un téléphone spécifique (seuls les clients ayant souscrits au service astreinte connaissent ce numéro), nous nous devons d’intervenir à distance ou sur place si l’incident est plus grave. Une voiture de service nous est d’ailleurs mise à disposition par la société pour répondre aux contingences de sécurité et d’assurances.
Il faut préciser que l’ensemble des architectures clientes est documenté via des procédures inhérentes à chaque infrastructure cliente. Chaque membre de l’équipe technique est ainsi opérationnel quant à l’historique de conception,  la mise en oeuvre et l’administration de la solution en production. Cette documentation nous permet aussi d’accueillir et d’intégrer plus rapidement les nouveaux arrivants dans l’équipe.

La virtualisation ne menace-t-elle pas de plus en plus les serveurs dédiés, de par les capacités de plus en plus importantes des machines virtuelles ?

Effectivement, la virtualisation menace les serveurs dédiés (physiques) de par leur principe de consolidation de plusieurs serveurs sur une seule machine. Ce qui évite le gaspillage de ressources non utilisées.
Même si les serveurs dits « physiquement dédiés » gardent encore aujourd’hui une place non négligeable au sein des infrastructures clientes, les bénéfices de la virtualisation sont prépondérants :

  • Une réduction générale des coûts

– Moins de serveurs

– Moins d’investissements

– Moins de maintenance

– Moins de consommation électrique

– Un réel gain d’espace dans le Data Center

– Une meilleure maîtrise de la consommation en matière de climatisation

  • Une vraie mobilité

– Les VM d’un serveur peuvent être facilement déplacées vers un autre serveur

– Les migrations vers de nouvelles plateformes peuvent s’effectuer sans interruption de service

– Le renouvellement matériel est opéré en toute transparence pour la plateforme cliente (aucune interruption de service)

  • Un provisionning stratégique

– La virtualisation permet une mise en place de plateformes de test et de nouveaux serveurs facilement et rapidement.

Pouvez-vous citer un exemple de virtualisation réussie au sein de vos clients ? En quoi cette solution était-elle la meilleure ?

Chaque client a des besoins différents et il n’y a pas une solution meilleure qu’une autre. Il n’y a que des solutions adaptées au besoin client. La virtualisation la plus évoluée sur notre plateforme est celle d’un transporteur local. Celle-ci comprend un cluster d’hyperviseur couplé à un média partagé (une baie de disques) avec de la haute disponibilité. Cette solution a été choisie pour fournir un service hautement disponible à un coût bien inférieur qu’une solution similaire comprenant des serveurs physiques.

Peut-on dire que le Cloud Computing est devenue LA solution technique pour la majeure partie des besoins en hébergement informatique aujourd’hui?

 

– Si oui, pourquoi les hébergements mutualisés et dédiés existent encore ?

Le Cloud Computing peut être un service mutualisé ou dédié suivant les besoins clients. Ces hébergements existent encore, car il y a une demande client.

– Si non, en tant que client, comment être pleinement rassuré au niveau sécurité quand on sait que nos systèmes fonctionnent à côté de systèmes d’autres clients ?

Nous mettons un point d’honneur à expliquer chaque couche de sécurité appliquée à l’infrastructure générale d’ADITU : accès biométriques, climatisation, tableaux électriques avec onduleurs et générateur de secours, accès réseaux, firewalls, alarmes et relai avec une société spécialisée, gaz anti-incendie… L’ensemble est redondé au moins deux fois pour assurer sécurité et intégrité des données. D’ailleurs le Data Center peut être visité ! Nous présentons souvent la salle blanche aux clients de nos clients, de manière à ce qu’ils visualisent physiquement ce en quoi une salle d’hébergement informatique sécurisée diffère d’une petite pièce de bureau non secourue. C’est là que se fait toute la différence : ADITU peut aisément rendre la technique à la portée de ses interlocuteurs, qu’ils soient techniciens ou stratèges. Le Data Center est en effet basé à Bidart et non à Paris ou à Toulouse par exemple. Tout ici est à taille humaine, ce qui, à mon sens, est gage de proximité et donc de sérénité.

ADITU opère-t-elle une veille particulière visant à faire évoluer, voire à changer de technologie de virtualisation ? Si oui, vers quelle évolution s’oriente la société à ce sujet ?

Effectivement, nous appliquons une veille technologique active. Cela nous permet de rester compétitifs et au coeur des technologies émergentes. Concernant les technologies VMWare et Microsoft, elles ont été choisies à l’issue d’une réflexion collective. Il faut aussi préciser que leur véritable hégémonie sur le sujet a grandement contribué au choix. Nous avons choisi ces solutions pour leur pérennité et nous en sommes très satisfaits. Changer d’éditeur n’est pas actuellement notre souhait.

Merci Guillaume !

 

Retour sur toute l'actualité

Nos actus récentes :

COVID19 : Télétravailler… en toute sécurité

La gestion du confinement vue par l’expert en sécurité informatique Premier constat : Le confinement nous offre la possibilité de positiver de nouvelles organisations de travail.

*RECRUTEMENT EN COURS*

ADITU recrute un(e) ADMINISTRATEUR SUPPORT, SYSTEMES et RESEAUX (CDI 35 heures) NOTRE SERVICE TECHNIQUE Notre service technique a en charge la veille technologique, le déploiement, l’exploitation, la supervision et la maintenance des services informatiques proposés à nos clients. Il gère également les …

En savoir plus

ADITU opte pour la solution MailinBlack pour protéger les messageries clientes

La solution leader en France pour protéger votre entreprise et vos collaborateurs des nouvelles menaces par email : malware, phishing, ransomware, spam… Avec plus de 5 milliards d’emails traités par an, Mailinblack s’impose comme la solution anti-spam la plus efficace et complète. …

En savoir plus